Découvrez le nouveau visage de market !

Décidément, Carrefour ne cesse de surprendre – positivement – en cette fin d’année 2013 ! Quelques heures à peine après avoir révélé les deux premiers drive.be, premiers points d’enlèvement à véritablement mériter l’appellation drive, nous mettions le cap sur Wetteren pour y découvrir le nouveau visage – belge – de market. Wetteren, c’est un supermarché intégré construit voici 40 ans. Il était donc un candidat tout naturel à une cure de jouvence. Un travail rondement mené : fermé le 2 novembre dernier, il a rouvert ses portes un peu plus de 15 jours plus tard, en dépit des lourds travaux entrepris, tel que le remplacement complet du sol.

 

C’est un magasin transfiguré que nous avons découvert le 20 novembre. Et qui inaugure aussi une nouvelle traduction du concept market. Elle pousse encore un peu plus loin la logique market privilégiant le frais : l’espace accordé à celui-ci a encore été étendu, pour mieux encore le magnifier. C’est une nouvelle palette de couleurs qui fait son apparition, avec des murs d’un beige à la fois très sobre et très chaud. Associée à d’élégants lettrages blancs, et à un éclairage réglé de façon très subtile, elle donne au shopper une grande impression d’apaisement, de sérénité. Un esprit très classe, un je ne sais-quoi d’ambiance countryside anglaise, furieusement cosy. Très horizontal, le plan du frais dégage la vue, et révèle son lot de nouveautés, jusque dans l’assortiment, avec des logiques de « corners » thématiques : ‘tapas & more’, ‘saladbar’, ‘hobbykoks’, home baking, et bientôt cocktail bar. Sans oublier, aux fruits et légumes, une irrésistible formule proposant au shopper de composer son propre assortiment de tomates-cerises.

 

Elégant, le magasin wetterenois n’oublie pas d’être efficace : la signalétique est très performante, y compris sur le balisage des promos en têtes de bancs. On remarque une foule de détails particulièrement bien pensés, au rayon surgelés par exemple, et destinés à améliorer le confort de la clientèle. Si celle-ci trouvera bien entendu des bornes Selfscan en zone checkout, elle pourra aussi utiliser son propre Smartphone pour enregistrer ses achats, grâce à la technologie Smart Scan disponible via une apps téléchargeable, et au réseau wi-fi gratuitement accessible dans le périmètre du magasin.

 

En attendant une analyse plus complète dans le magazine de décembre, voici déjà un échantillon de photos prises par nos soins à Wetteren.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: 

Christophe Sancy

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit