Corruption interne de longue date chez Delhaize

C'est une première en Belgique: le parquet de Bruxelles poursuit les auteurs d'une corruption s'étant exclusivement déroulée au sein d'une entreprise. Celle-ci n'est autre que la chaîne de supermarché Delhaize. Si le principal prévenu dans ce dossier est un ancien manager, l'affaire concernerait en tout 12 parties. Une information de nos confrère de l'Echo et De Tijd.

 

Le principal prévenu dans ce dossier était chargé de la rédaction de contrats de construction et de maintenance sur les sites du groupe en Belgique. L'homme, aidé d'un ingénieur auraient durant plusieurs années exigé des pots de vin de la part des entrepreneurs souhaitant travailler avec le distributeur.

 

Outre les centaines de milliers d'euros récoltés de cette manière, les prévenus exigeaient également des voyages de complaisance, du travail de transformation à leur domicile ou des tickets pour diverses compétitions sportives. Toujours selon les deux quotidiens, les entrepreneurs pouvaient en contre-partie effectuer les travaux pour Delhaize.

 

C'est le Groupe Delhaize lui-même qui a découvert les faits et porté officiellement plainte. Il s'est en outre porté partie civile. Le distributeur se dit satisfait qu'un procès ait lieu et indique avoir pris les mesures internes nécessaires afin que cela ne se reproduise plus jamais.

 

Le procès - unique en son genre - se déroulera le 8 novembre. Car bien souvent les entreprises victimes de corruption interne préfèrent régler ce type d'affaire en interne, pour éviter toute mauvaise publicité.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit