Colruyt se tourne vers la boucherie pré-emballée

8% du chiffre d'affaires de Colruyt provient du rayon boucherie. Chez Colruyt, ce département est important, en termes de chiffres comme en termes d’image. Le groupe s'axe désoramis de plus en plus sur la vente en libre service. Dans les nouveaux magasins, tels que ceux apparus en 2012 à Dour, Averbode, Genappe et Lokeren, le modèle de fonctionnement est celui d’une boucherie en libre service, même si la clientèle a toujours la possibilité de s’adresser aux bouchers du magasin pour des commandes ou des renseignements. Il s'agit là pour le responsable des ventes boucherie d'une réponse donnée aux besoins du client. "On voit que les client apprécient beaucoup plus le libre-service, car ils y gagnent en rapidité". Mais cela ne signifie pour autant pas que le nombre de bouchers diminuera. "Le métier de boucher, c'est la valeur ajoutée de Colruyt. Le nombre de bouchers restera stable". Chaque magasin dispose bel et bien toujours d’un atelier qui se charge de découper et emballer la viande fraîche.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit