Colruyt Group entre dans l'ère du paiement mobile

Colruyt Group entre dans l'ère du paiement mobile

Dès le mois de septembre, les clients des websites Collishop, Dreamland et Dreambaby pourront payer leurs achats en ligne à l'aide de leur smartphone, et ce quelle que soit leur banque. Le paiement mobile sera également possible dans les magasins physiques du groupe en 2015.

 

Colruyt Group a opté pour l'application SEQR de la firme suédoise Seamless, notamment en raison de ses faibles coûts de transaction. Pour le traitement des transactions en ligne, le groupe a fait appel à Ingenico Payment Services, leader mondial en solutions de paiement électronique – anciennement Ogone.

 

Mode d'emploi

Les clients peuvent télécharger gratuitement l'app SEQR via l'App Store ou Google Play et y coupler leur domiciliation Seamless. En outre, les clients donnent la permission à SEQR de débiter, via cette domiciliation, le montant des achats de leur compte bancaire, et ce quel que soit l'organisme financier.

 

Pour payer, il suffit de scanner le code QR ou de passer par la technologie NFC à la caisse du magasin. Le montant est confirmé à l'aide d'un code pin. SEQR garantit au commerçant le versement du montant au lendemain de la transaction. Par ailleurs, les clients reçoivent également, via la même app, un aperçu de leurs dépenses.

 

Test et mise en place

Colruyt Group dit avoir testé l'application de façon approfondie et avoir décidé, en raison de retours positifs, d'effectuer les investissements nécessaires pour proposer ce moyen de paiement dans les webshops Collishop, Dreamland et Dreambaby. Au 1er semestre 2015, les magasins « physiques », soit Colruyt, OKay, Bio-Planet, Spar, Dreamland et Dreambaby, l'adopteront également.

 

Michel Van Mello, responsable du projet : "Dans une 1re phase, nous utiliserons cette application en tant que mode de paiement mobile. Mais son potentiel est bien plus grand. Les entreprises peuvent également coupler à l'application des offres, réductions, cartes clients et autres vouchers. Ce qui signifie aussi qu'à l'avenir, en comptant sur une utilisation massive du service, les clients ne seront plus obligés de s'encombrer d'un portefeuille ou plus généralement de liquide, cartes de paiement et autres cartes de fidélité. Le smartphone fera l'affaire. Nous sommes persuadés qu'un grand nombre de banques et entreprises opteront pour ce système et nous voulons être prêts pour cela." 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit