Colruyt: bénéfice en baisse

Colruyt moet winstdaling slikken

Pour la première fois depuis des années, Colruyt Group enregistre une baisse de son bénéfice. Le distributeur termine son exercice annuel décalé 2013-2014 sur un bénéfice en léger recul de 1,1% à 350 millions d'euros. Si le chiffre d'affaires progresse de 4,1%, les investissements dans la stratégie des 'prix les plus bas' et le succès des produits bon marché semblent impacter les marges.

 

Sans grande surprise, Colruyt annonçait ce 23 juin, une baisse de son bénéfice. Le groupe avait d'ores et déjà lancé en janvier 2014 un avertissement sur résultats, ne cachant pas souffrir d'une concurrence accrue sur le marché belge notamment. Sur l'exercice annuel décalé 2013-2014, Colruyt enregistre dès lors une baisse de -1,1% de son bénéfice. Le chiffre d'affaires consolidé a quant à lui augmenté de 4,1 % au cours du dernier exercice pour atteindre 8,65 milliards d'euros. Une croissance particulièrement marquée au cours du premier semestre (4,6%). Le ralentissement de cette progression après l'été s'explique, selon Colruyt, principalement par le climat économique difficile persistant et l'impact sur les revenus disponibles du consommateur. 

 

Belgique: +2,4%

 

Le chiffre d'affaires des magasins Colruyt en Belgique et au Luxembourg s'élève à  5,36 milliards d'euros, contre 5.23 milliards d'euros au cours de l'exercice précédent. L'extension du parc de magasins (nouveaux magasins et transformations) et la croissance au sein des magasins existants sont, selon le retailer, à la base de la hausse de 2,4 % du chiffre d'affaires. La part de marché reste quant à elle stable (25,9%). Au cours de l'exercice, Colruyt Group a ouvert 31 nouveaux magasins en Belgique et en France. 

 

Au 31 mars 2014, le commerce de détail du groupe en Belgique comptait 234 magasins  Colruyt (y compris 2 magasins au Grand-Duché de Luxembourg), 98 magasins OKay,  11 magasins Bio-Planet et 58 magasins non-food du groupe DreamLand/Dreambaby.

 

Contexte

 

Colruyt rappelle que l'année écoulée fut marquée par un marché toujours plus concurrentiel et promotionnel. En maintenant invariablement sa stratégie des 'meilleurs prix', le groupe a réagi à l'évolution des prix du marché. Ces investissements en prix ont contribué au ralentissement de la croissance du groupe. "Colruyt a réalisé des investissements importants en prix pour  proposer le meilleur prix, pour chaque produit, à chaque instant. Ces investissements étaient plus élevés que l'année dernière en raison de l’agressivité promotionnelle", explique le groupe.

 

Colruyt parle également de la baisse des dépenses de la part des consommateurs: "Le ralentissement de cette progression après l'été s'explique principalement par le climat économique difficile persistant et l'impact sur les revenus disponibles du consommateur. Le comportement d'achat a dès lors été influencé et s'est caractérisé par un glissement croissant (et persistant) vers un éventail de produits meilleur marché. De ce fait, le marché belge a connu une stagnation du volume et une inflation limitée des prix."

 

Une année difficile à venir

 

Le groupe prévoit que l'économie et la confiance des consommateurs ne se rétabliront pas à court terme et que la vive concurrence et la pression sur les prix se poursuivront. "Dans cet environnement de marché synonyme de défi, Colruyt Group continuera à maîtriser la croissance de ses coûts généraux et continuera à investir dans ce qui constitue son essence: le prix, la qualité, l'efficacité, le savoir-faire et l'amabilité du personnel. Colruyt poursuivra invariablement et sans concession sa stratégie des meilleurs prix en proposant le meilleur prix du marché, pour chaque produit, à chaque instant", soutient le distributeur. 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit