Caméra cachée: le geoblocking transposé dans un magasin physique

Le geoblocking est, pour Test-Achats et le Bureau Européen des Unions de Consommateurs, une pratique inacceptable. A travers une vidéo de sensibilisation, ceux-ci demandent à la Commission européenne de mettre fin à cette situation.

 

Une étude récente de la Commission européenne montre que 38% des commerçants visés par cette étude récoltent des données sur la localisation des utilisateurs et l'utilisent à des fins de geoblocking. Ce qui signifie qu'ils érigent des barrières artificielles visant à empêcher les consommateurs des pays de de l'Union européenne d'accéder à leurs biens et services. Concrètement, on parle de geoblocking lorsque le consommateur se voit par exemple redirigé vers le site web de leur pays de résidence après avoir regarder les prix sur un site étranger, voire lorsqu'à la fin du processus d'achat, le commerçant refuse de livrer un produit dans le pays de résidence du consommateur.

 

La Commission européenne devrait s'attaquer au geoblocking dès le mois de mai. La première proposition concernera le commerce en ligne. Elle sera suivie d'une proposition en matière de contenu audio-visuel. Pour demander à la Commission de tenir ses engagement, Test-Achats et le BEUC ont eu l'idée de transposer la situation dans un magasin physique, et ce en caméra cachée.

 

Auteur: 

Carole Boelen