6% des balances en supermarché font des erreurs

Selon le SPF Economie, 6% de commerces et supermarchés font des erreurs avec leurs balances. C'est pourquoi celui-ci souhaite doubler les contrôles sur les balances dans les points de vente et demander l'étalonnage des balances par d'autres organes.

 

A l'heure actuelle, les commerçants comme les supermarchés, magasins d'alimentation, bijoutiers ou encore négociants en or sont contrôlés par le SPF Economie tous les quatre ans. Chaque année quelque 10.000 balances sont par conséquent contrôlées. Toutefois en raison du fait que 6% des balances semblent donner - par usure ou vibration - des erreurs, le SPF voudrait que les contrôles des balances aient désormais lieu tous les deux ans et laisser sous-traiter l’étalonnage, qui a lieu tous les quatre ans, par des organismes agréés. Une mesure, qui selon le SNI ferait passer le coût de l'étalonnage de 25 à 45 ou 50 euros.

 

« Incompréhensible », déclare la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. « Non seulement parce que le nombre d’erreurs est faible et pour la moitié en faveur du consommateur, mais aussi parce que chaque tremblement ou vibration influence le résultat de l’étalonnage. En outre, cela impliquera une charge supplémentaire sur les commerçants et des coûts supplémentaires. Nous ne comprenons pas pourquoi les gens du SPF ne font pas immédiatement étalonner les balances quand ils remarquent qu’il y a des fautes.»

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit