4 innovations repérées à Equipmag

C’est ce mardi 16 septembre qu’a été donné à Paris (Porte de Versailles) le coup d’envoi du salon bisannuel Equipmag. Un salon qui veut offrir une vitrine des principales questions qui se posent aux distributeurs d’aujourd’hui en matière d’équipement commercial. Comment fluidifier le processus d’achat? Comment favoriser l’acte d’achat? Comment réintroduire de l’émotion et du merveilleux? Comment créer de la valeur grâce à des infrastructures optimisées? Le tout dans un monde hyper-connecté. Gondola était présent sur place, et vous livre un premier échantillon d’innovations et concepts dignes d’intérêt.

 

L'oeil à tout

Une caisse capable de scanner automatiquement tous les produits posés sur le tapis roulant, quelle que soit l’orientation du code EAN: ce n’est pas neuf. Vous l’avez déjà vu au deux dernières éditions d’Euroshop. Le fabricant iTab en avait fait la démo et a depuis lors commercialisé la solution. Pourquoi donc nous attarder sur ce modèle - le Jade X7 - développé par Datalogic et Wincor Nixdorf? D'abord parce que cet équipement lit les produits à une vitesse ahurissante. Le rythme est tel qu'aucun consommateur sur terre n'est capable de le suivre pour ensacher ses produits scannés automatiquement à Mach 2 ! Qu'à cela ne tienne, nous répond-on: l'objectif est bien de pouvoir traiter deux clients avec une seule caisse et une seule opératrice: pendant que le premier client emballe ses achats, la machine scanne ceux du client suivant et les aiguille vers la deuxième zone d'ensachage. Rien n'échappe à l'oeil de Jade X7, pas même le "fameux bac de Jupiler placé sous le caddie", ni l'article oublié au fond du panier. La machine se chargera elle-même de demander confirmation à l'opératrice.

 

 

L'arme anti-casse

 

Zéro-Gâchis est une jeune entreprise française dont la vocation est de réduire le gaspillage alimentaire. Elle a acquis sa notoriété en se chargeant de gérer - pour compte de retailers français - les produits en vente rapide à travers un rayon spécialement dédié. Elle va aujourd'hui plus loin en développant une solution toute simple capable de gérer l'étiquettage des ventes rapides et leur cohérence dans le système global d'inventaire. Plus besoin pour le personnel en rayon de contrôler, calculer la ristourne, ni imposer une procédure spécifique aux caisses. Le collaborateur scanne le produit et, s'il y a lieu, le progiciel déclenche l'impression d'une étiquette (non repositionnable). Elle affichera l'ancien et le nouveau prix sur base de taux de ristournes qui peuvent être définies dans le système central pour chaque type de produits. Il est même possible de "forcer" le système à descendre un peu plus vers un prix "psychologique" (les fameux "99 cents"). Anti-gaspillage, certes, mais aussi rudement efficace.  

 


 

 

Les solutions NFC

 

Voici venue l'ère des étiquettes électroniques NFC (Near Frequency Communication), capables d'intégrer une multitude de paramètres. Celui de la réactivité du prix, bien sûr, où le commerce traditionnel avait jusqu'ici du mal à suivre les champions de l'e-commerce. Quand Amazon change 2,5 millions de fois ses prix par jour, Wal-mart ne change les siens "que" 54.000 fois... par mois ! Mais elles autorisent aussi une géolocalisation des produits, guidant le consommateur vers ceux qu'ils recherchent. Ou pilotent le personnel en charge du "picking" pour les formules de "click & collect". Pour peu que le magasin soit connecté au réseau de Store Electronic Systems, le planogramme sera automatiquement synchronisé, permettant de le visualiser en temps réel.

 

 

 

Signature invisible

 

C'est nouveau, bien que la technologie soit disponible depuis 18 ans. Et elle autorise des applications étonnantes, que nous présente Ed Knudson, VP de Digimarc. Une société américaine spécialisée dans l'ajout de filigranes invisibles dans les billets de banque. Ses clients traditionnels sont des banques centrales, mais voici qu'elle s'ouvre aux retailers et aux marques fmcg. Le mode d'emploi? Le producteur transmet les documents définitifs de son packaging à Digimarc Discover, qui va multiplier sur toute la surface le code EAN, de façon invisible ... et pourtant lisible pour les scanners ! Résultat: plus besoin de présenter la face porteuse du code EAN vers le scanner pour lire le produit: celui-ci le détecte partout ! Un gain de temps et de confort certain, en particulier pour les consommateurs adeptes du self-scanning. Mieux: ce même consommateur, quand il cherche de l'info produit,  peut se contenter de scanner le packaging. Son app y détectera le code EAN, et lui fournira l'info correcte. Les produits Système U ou Carrefour que vous voyez sur la photo sont des maquettes de test. Mais un retailer américain - au nom encore tenu secret - inaugurera ce système le mois prochain.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit