20 millions d'achats en ligne pour 2 milliards d'euros au 1er trimestre

Au cours du premier trimestre de l’année, les consommateurs belges ont effectué près de 20 millions d’achats via internet, pour atteindre un chiffre d’affaires total de 2,1 milliards d’euros (14% de toutes les dépenses). C'est ce qui ressort du premier BeCommerce Market Monitor, une étude réalisée par GfK pour BeCommerce, avec le soutien de PostNL, Google et Worldline.

 

Au premier trimestre 2015, 6,8 millions de Belges ont acheté au moins un produit ou service en ligne. Cela signifie que 74% de la population belge de plus de 15 ans est un acheteur en ligne, avec un montant moyen dépensé de 307 euros. 73% de Flamands ont effectué au moins un achat en ligne avec un montant moyen dépensé de 331 euros. En Wallonie et à Bruxelles, 76% effectuait au moins un achat en ligne, avec un montant moyen de 275 euros. « La Belgique rattrape son retard : les dépenses en ligne par personne de 636 euros en 2015 sont presque en ligne avec les Pays-Bas », précise Patricia Ceysens, Présidente de BeCommerce. 

 

Vers les 7 milliards d'euros 

Ces bons chiffres du premier trimestre devraient permettre à l’e-commerce belge de passer le cap des 7 milliards d’euros en 2015. BeCommerce table sur 80 millions d’achats effectués par internet cette année. 

 

Supermarchés: moins d'1% de tous les achats en ligne

En analysant le marché total de services achetés en ligne et hors ligne, BeCommerce constate que presque 60% des tous les services ont été achetés en ligne lors du premier trimestre. Quant aux achats de produits en ligne et hors ligne ? La proportion de produits achetés en ligne au cours du premier trimestre n’est que de 5%.  Les supermarchés sont à la traîne: moins d'1% de tous les achats sont effectués en ligne.

 

Les chiffres montrent pourtant que 71% des plus de 20 millions d’achats en ligne concernent un produit, et 29% un service. Les dépenses en ligne totales de 2,1 milliards d’euros sont destinées pour 42% à l’achat de produits et pour 58% à l’achat de services. En chiffres absolus, le nombre d’achats de produits achetés en ligne est donc plus élevé que les services, mais le montant moyen dépensé pour l’achat en ligne d’un service est plus élevé que celui dépensé pour l’achat d’un produit. 

 

Le Belge: en ligne mais pas encore mobile

Plus de la moitié des dépenses en ligne a été effectuée avec un ordinateur portable, et environ un consommateur sur trois a utilisé un ordinateur de bureau pour l’achat en ligne. Seulement 7% des dépenses en ligne au cours du premier trimestre ont été effectuées sur une tablette, et presque 3% sur un smartphone. 

 

Frais d'expédition; 47 millions d'euros

Au total, 47 millions d’euros ont été payés en frais d’expédition au cours du premier trimestre de cette année. Les frais d’expédition s’élèvent dès lors à 2% des dépenses en ligne totales. 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit